Primer potion d’Urban Decay : l’indétrônable ?

Bonjour à toutes,

Depuis quelques années déjà, Urban Decay détient le monopole de la base à paupières. Toutes les filles ont au moins été tentées d’acheter ce petit flacon violet de 10 ml dont le prix excède bien souvent les 25e. Un produit d’apparence cher pour une mini-contenance. Et pourtant : toutes celles qui se sont laissées tenter ont pu constater la rentabilité de ce produit. En effet, grâce à sa formulation très efficace, ce petit tube peut durer plus d’un an en utilisation quotidienne.

m11950874_335675_la

Le primer potion a été, à ce titre, l’un de mes produits favoris pendant longtemps ; cependant, tout tube a une fin et vient le temps d’en racheter un. Ainsi, en janvier, je me suis décidée – sur les conseils de la vendeuse Sephora, à acheter le eyeshadow primer potion Eden. A la différence du primer potion classique, Eden a pour vocation – en plus de faire durer votre maquillage – d’unifier votre paupière grâce à une pigmentation couleur chair.

IMAG1320_1

Première déception : le packaging a changé. Un nouvel embout en mousse rend impossible l’application au doigt. En outre, cet embout laisse apparaître deux problèmes majeurs :

IMAG1323_1

  • il ne permet de doser la quantité adéquate de produit ; on se retrouve souvent avec bien trop de produit sur la paupière.
  • il n’est pas hygiénique : à ce titre l’application au doigt l’était beaucoup plus. Impossible à nettoyer l’embout qui est potentiellement un nid à bactéries, bactéries qui se retrouvent sur nos paupières, l’une des zones les plus fragiles de notre regard.

Deuxième déception : les promesses de base ne sont plus du tout tenues. Si le primer potion classique permettait de faire tenir mes maquillages (très chargés, j’en conviens) de 6h du matin à 23h, celui-ci n’a pas du tout les mêmes vertus. Le maquillage tient au mieux 2h grâce à cette base. Donc, très mauvais point.

Après quelques semaines d’utilisation, excédée par l’inefficacité de ce produit – coûteux, rappelons-le – je suis partie en quête d’une nouvelle base à paupières.

Je me suis tournée vers la marque Kiko, marque low cost, qui offre une très belle qualité pour un prix tout petit. Et quelle jolie surprise : il s’agit du meilleur dupe de la primer potion classique. Ce produit assure une tenue excellente tout au long de la journée et ce, malgré les chaleurs caniculaires qui sévissent à Paris actuellement. Le packaging, quant à lui, reprend les fondamentaux d’Urban Decay, autrement dit, l’application au doigt qu’on adore !

Ce produit s’applique donc en petites touches et demande à sécher avant l’application de nos ombres à paupières. Personnellement, et sur les conseils d’une maquilleuse M.A.C., j’ai pris l’habitude de la poudrer avant d’appliquer certains fards, surtout ceux de ma palette Burgundy.

En outre, ce produit est tout aussi rentable que son grand frère : la contenance est de 10ml pour un prix de 6, 90e. Quant aux teintes, la marque propose deux finitions : la base classique donc, et une base pearly très irisée.

Urban Decay n’est donc plus un essentiel : pour un prix bien plus petit, vous pouvez vous offrir un maquillage de qualité digne des plus grandes marques.

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à me dire ce que vous pensez de mon blog afin que je m’améliore et que je vous offre le meilleur contenu possible 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s