Dermacenter : six mois après…

Bonjour à toutes et tous !

Il y  a six mois déjà, je me rendais pour la première fois au Dermacenter, parapharmacie des beaux quartiers parisiens qui possède, et met au service du grand public, le VISIA. A l’époque, je vous avais fait un compte-rendu précis de mon diagnostic. Six mois après, il était temps de faire un bilan pour voir de quelle manière évoluait mon épiderme !

Comme lors de ma première visite, tout commence par trois clichés de mon visage, face gauche (la plus exposée). Ces trois clichés numériques sont transférés via un logiciel qui propose une « lecture » de votre épiderme. Etant déjà venue, ces clichés sont comparés avec ceux faits en juillet dernier.

Bonne surprise : l’ensemble des huit paramètres est plutôt satisfaisant ! Mes tâches brunes en surface et en profondeur se sont presque toutes résorbées, mon capital solaire est bien meilleur et mes pores se sont considérablement resserrés. En outre, ma peau présente moins de rougeur et semble beaucoup moins réactives. Il semble donc que la routine beauté prescrite quelques mois plus tôt ait été très efficace. Evidemment, j’ai changé quelques produits depuis mais toujours en me référant aux remarques des parapharmaciennes. Pour en savoir plus, je vous renvoie d’ores et déjà à la fin de l’article.

En revanche, mes ridules de déshydratation au niveau du contour de l’œil ont explosé ! La parapharmacienne comprend tout de suite que le soin TOLERIANE de La Roche-Posay n’est pas du tout adapté à mes besoins et me conseille de changer promptement de soin. Durant ces six mois d’expérimentation, j’avais bien senti que ce soin n’était pas forcément fait pour moi. En effet, j’avais observé un changement de tolérance de mon contour. Concrètement, cela veut dire que mes fards et tous les autres produits susceptibles d’être apposés sur ma paupière et sur mon contour ne tenaient plus. J’avais d’ailleurs cessé d’utiliser ce soin régulièrement, l’accusant d’être la cause de certains changements négatifs. La parapharmacienne m’oriente donc vers l’HYDRAPHASE INTENSE YEUX de La Roche-Posay qui est un « soin concentré réhydratant défatiguant ».Il semble que mon contour de l’œil souffre quelque peu de mon rythme de vie actuel et de ma fatigue. Entre rythme professionnel effréné et soirées à n’en plus finir, ma peau crie au secours et cela se voit premièrement sur cette zone très fragile. HYDRAPHASE contient de « l’acide hyaluronique, puissant actif hydratant, combiné à l’eau thermale de La Roche-Posay à haute concentration [et] réhydrate intensément le contour des yeux en infusant la peau en eau. Associés à la caféine, ils dégonflent l’apparence des poches« . Me concernant, ce dernier point est tout à fait négligeable puisque je n’ai pas de poches, seulement des cernes, conséquence d’une fatigue intense. Contrairement au contour de l’œil TOLERIANE, ce soin s’applique uniquement sous l’œil et non plus également sur la paupière mobile. Sa texture est quant à elle non grasse et permet d’appliquer très rapidement son anti-cerne.

20161231_142114

Pour le reste, pas de changement notoire. J’ai seulement acheté de nouveaux produits pour remplacer mes tubes désormais vides. Mais, comme dit précédemment, je les choisis toujours en fonction des conseils donnés lors de ma première visite.

Ainsi, j’ai remplacé :

PIGMENTCLAR sérum (La Roche-Posay) -> VINOPERFECT, sérum éclat anti-tâches de Caudalie

PIGMENTCLAR, soin correcteur réuniformisant (La Roche-Posay) -> VINOPERFECT, fluide peau parfaite FPS 20 de Caudalie

SENSIFLUID, lait micellaire (A-Derma) -> Lait démaquillant douceur, Amande douce & bleuet de Caudalie

En revanche, j’applique toujours L’ESSENCE MAGNIFICA de Sanoflore tout en la combinant avec mon baume Giorgio ARMANI pour soulager ma peau des agressions hivernales.

Pour conclure, ce deuxième diagnostic correspond parfaitement à mon ressenti. En effet, j’avais préalablement observé une amélioration de ma peau et plus particulièrement au niveau des pores. A l’époque, mes pores étaient très dilatés. Désormais, ils sont sensiblement resserrés et cela s’observe à l’œil nu.

Enfin, j’ai profité de ma visite au Dermacenter pour renouveler mon stock de baumes à lèvres. En effet, une semaine de vacances à la montagne, des excès de table et un manque de sommeil ont eu raison de mon sourire ! J’ai donc acheté le CICAPLAST LEVRES de La Roche-Posay, « baume barrière réparateur ». De mémoire, c’est la première fois que je l’utilise. La parapharmacienne m’a conseillé de l’appliquer le soir, « en masque » afin de reconstituer ma barrière cutanée. Après quelques heures d’essais (et un gommage), mes lèvres sont plus confortables et prêtes à recevoir de nouveau du maquillage.

20161231_142138

Sur ce, chers lecteurs et lectrices, je vous souhaite un heureux nouvel an et une bonne année 2017 ! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s