La collection « Tropical Splendor » de Clarins

Bonjour à toutes et tous,

Depuis quelques semaines déjà, la collection maquillage été 2017 de Clarins affole la toile. En effet, la marque – que j’avais identifié jusqu’alors comme une marque de soins – nous a offert, pour la saison estivale, une magnifique collection inspirée de couleurs chaudes et irisée. Cette collection comporte une palette de fards à paupières, un bronzer, une gamme de crayons, un mascara et un baume embellisseur.

Pour ma part, j’ai craqué pour la sublime palette de fards, idéale pour tous les types d’iris.

1- Le packaging

Clarins-Summer-2017-Collection-Colour-Eyeshadow-Palette

Vous le savez, le packaging est pour moi essentiel d’autant plus pour les produits onéreux. Et je peux d’ores et déjà l’affirmer, Clarins joue dans la cour des grands. Les quatre fards sont enfermés dans un petit écrin entièrement métallique et donc extrêmement résistant. Le boitier est aux couleurs de la collection : frais, estival et vitaminé. Orange et doré, il est griffé de délicates feuilles de palmiers. Pourtant, il reste très délicat et, qui plus est, très moderne, loin de l’image traditionnelle de la marque.

IMG_20170616_134954_668

En outre, le boitier comporte un grand miroir intérieur, idéal pour les retouches. Encore une fois, et ce sera le seul bémol, les fards sont accompagnés d’un applicateur mousse à double embout totalement inutilisable pour celles qui savent vraiment se maquiller.

2- Les fards

Cela faisait des mois que je cherchais des tons orangés et mordorés. Cette palette comble toutes mes attentes. La palette comporte quatre fards. Un mat qui permet d’unifier la paupières et trois autres fards délicatement irisés : un doré, un orange et un brun mordoré absolument divin. Autrement dit, ces quatre fards forment un somptueux camaïeu qui met en valeur la plupart des iris et plus particulièrement, les yeux bleus. En effet, l’orange est, comme vous le savez peut-être la couleur complémentaire du bleu.

La palette est fournie avec deux tutoriels : un « look light » et un « look intense ». Le « look light » se réalise avec seulement trois fards ; le « look intense » nécessite quant à lui l’ensemble des teintes. Pour ma part, je préfère de loin ce dernier qui, de plus, est très facile à reproduire. Ce look est par ailleurs relativement sobre : en effet, les fards – malgré leur pigmentation – s’estompent et se travaillent très facilement, permettant ainsi d’obtenir un halo très subtil.

tips-1tips-2

Il est rare que les grandes marques proposent des fards très pigmentés : nous pouvons à ce titre évoqué les palettes Dior très décevantes à ce titre. Clarins va a l’encontre de cette idée reçue. Les fards de cette palette sont très intenses alors même qu’ils sont 100% minéraux et végétaux. On peut également souligner la « texture » de ces fards : ils sont très peu poudreux et très faciles à appliquer.

Enfin, on ne peut qu’apprécier la délicate irisation de ces fards. Ici, pas de paillettes grossières, ce qui permet de les associer sans pour autant ressembler à une boule à facettes.

3- Le prix

Alors, on ne va pas se mentir : la palette coûte très cher. Sur le site de la marque, elle est affichée à 47,50 euros ; chez Sephora, son prix est de 51, 50 euros. Toutefois, j’ai profité de l’offre de -20% : la palette m’a donc coûté une quarantaine d’euros.

BILAN : cette palette est un véritable coup de cœur. Cela faisait plusieurs années que je cherchais des teintes cuivrés et mordorés pour mettre en valeur mon regard. En outre, je ne peux qu’insister sur la qualité des fards. Très faciles à appliquer et très pigmentés, cette palette est idéale pour les filles qui souhaitent un résultat visible mais cependant subtile et raffiné. Afin de garantir une meilleure tenue, j’applique ces fards après avoir mis la « Primer potion » d’Urban Decay. Si je m’étais détournée de cette base pendant quelques mois, j’y suis revenue très récemment. Il faut reconnaître que cette base est parfaite pour les paupières grasses. Evidemment, je ne vous recommande que l’originale « Primer potion » ; les autres bases d’UD restent de grandes déceptions pour moi. Enfin, et pour parfaire mon look ensoleillé, je travaille mon teint avec l’autobronzant Lancôme, ma « Terracotta » Guerlain et évidemment, mon Coco Gloss de chez Chanel. Un look tout en fraîcheur donc !

IMG_20170606_164815_710

A très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s