Mea culpa : je réhabilite la Primer potion

Bonjour à toutes,

Si vous lisez régulièrement mon blog, vous n’avez pas pu passer à côté de mes problèmes de paupières grasses et de ma quête désespérée d’une bonne base à paupières. Ce problème est récurrent chez bon nombre de femmes. Si certaines d’entre elles ne voient aucun inconvénient à voir migrer leur maquillage, il est pour moi impossible de me sentir bien avec un make up souillé. En outre, ce problème n’a absolument rien à voir avec la nature de votre peau. La zone des paupières est très particulière puisque l’épiderme y est beaucoup plus fin. Ainsi, malgré une peau mixte, j’ai toujours eu les paupières grasses.

Pour savoir si vous avez ce problème, une petite astuce : utilisez un papier matifiant un fin de journée sur vos paupières. Si vos paupières sont grasses, le papier absorbera cet excédent de sébum.

 Jusqu’à l’année dernière encore, j’utilisais la célèbre Primer Potion original d’Urban Decay. Or, comme souvent, j’ai décidé d’être une fois de plus infidèle à un produit.

J’ai donc acheté successivement les bases suivantes :

  • La base Urban Decay eyeshadow primer potion EDEN
  • La base M.A.C. 24-hour
  • La base DIOR backstage eye prime
  • La base Kiko neutral eye base
  • La base Nyx proof it !

Tous ces produits ont été d’énormes déceptions mais pour différentes raisons. Evidemment, il faut prendre en compte, et ce avec le recul nécessaire, qu’ils ne répondaient nullement à mes besoins. Seulement, je pense aussi que leur qualité est variable voire parfois, très décevantes. La base Eden, qui n’est autre que la petite sœur de la Primer Potion a la particularité d’être teintée. Autrement dit, elle a pour but, en plus de fixer durablement le maquillage, d’unifier votre paupière, afin de faire ressortir au mieux les pigments de vos fards. Mais, ce que l’on ne sait pas, c’est que sa composition n’est pas du tout la même que la Primer Potion Original. Il suffit, pour le prouver, de regarder l’ordre dans lequel apparaissent les différents composants. Ainsi, Eden n’est pas du tout adaptée aux paupières grasses. Le maquillage file presque instantanément, malgré les promesses faites par la marque. A ce titre, la base neutral eye base de Kiko semblait bien plus performante. Seulement, elle n’est pas suffisante en cas de fortes chaleurs par exemple. Les trois grandes déceptions viennent de la base M.A.C., NYX et Dior. Pendant longtemps, j’ai utilisé le Paintpot de M.A.C., qui désormais n’existe plus. La nouvelle base a pour particularité d’être elle-même très grasse. Autant vous dire que les fards migrent directement. Les maquilleuses de l’enseigne vous conseilleront sûrement de la poudrer. Mais, même avec cette technique les fards migrent après une heure. En outre, les fards ont tendance à « accrocher » et il devient très difficile de les estomper correctement. La NYX quant à elle, s’auto-proclame waterproof. Or, elle n’a pour seule vertu que d’être très desséchante sans pour autant faire tenir plus longtemps les fards. Comme pour la précédente, les fards tendent à accrocher et à « faire paquet » ; il devient presque impossible des les estomper même si vous avez préalablement poudré la zone concernée. Quant à la base Dior, elle n’a absolument aucune efficacité malgré un prix absolument scandaleux. En outre, et pour des questions évidentes d’hygiène, je n’apprécie pas le contenant. En effet, les pots sont la porte ouverte aux bactéries et aux poussières et peuvent, en plus, entraîner une oxydation prématurée des produits.

Après tous ces échecs, j’étais partie du principe que le problème ne venait non pas des bases mais bien de mes paupières ; qu’à force de m’être trop maquillée, ma peau ne supportait plus toutes ces couches successives de pigments. Cependant, je me suis de nouveau tournée vers la « Primer Potion Original » qui jusqu’alors m’allait très bien. Et ce fut une révélation.

m11380640_330637_la

Avec cette base, mes fards ne migrent plus du tout et ce, même en cas de forte chaleur. En ce moment, vous l’aurez remarqué, la France traverse une période de canicule. Evidemment, cette canicule est absolument incompatible avec un maquillage impeccable. Or, et malgré une transpiration abondante, mon maquillage reste absolument parfait du matin jusqu’au soir. Les pigments restent intenses et parfaitement figés.

En outre, cette base restent très confortable. Vous ne la percevez pas de la journée. Ce confort est déjà perceptible au moment de l’application. Légèrement poudrée, elle s’applique aisément sur l’ensemble de la paupière. Pour ma part, je l’applique jusqu’à mes sourcils sous lesquels j’applique un fard irisé afin d’illuminer mon arcade. Les fards quant à eux s’estompent très aisément et uniformément. Vous obtiendrez à coup sûr de jolis halos colorés.

La Primer Potion Original est donc de nouveau ma meilleure alliée d’autant plus que j’ai dernièrement craqué, comme vous l’avez vu, pour un certain nombre de palettes de fards. Je peux de nouveau m’amuser avec mon regard sans craindre le regard de panda ni les migrations disgracieuses dans le pli de la paupière.

Je ne peux donc que faire un mea culpa bien mérité pour cette base dont la réputation est plus que justifiée !

Et vous, quelle base utilisez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s